Le sacre de Lila // Destins Croisés

Danse

Le sacre de Lila

Une création de Ismaël Mouaraki | Interprètes : Rodrigo Alvarenga-Bonilla, Léo Coupal-Lafleur, Danny Morissette, Alexandre Wilhelm, Etienne Léonard Benoit et Gabriel Jobin | Musique :  Antoine Berthiaume avec la participation de l'Association Salamate Gnawa Montréal. Chef de groupe: Salamate Rachid. Participants : Ayoub Benmous, Redouane Aguilal, Amine Rais, Oualid Moussa

S’inspirant des cérémonies de Lila, célébrations mystiques et musicales traditionnelles de son Maroc d’origine, Ismaël Mouaraki, dans sa nouvelle création, explore la transe et la spiritualité avec 7 danseurs masculins. À travers eux, c’est aussi son propre parcours qu’il retrace sous les yeux du public.

En arabe, lila signifie « nuit ». Ces cérémonies constituent un ensemble de rituels nocturnes de guérison spirituelle mêlant chant, danse et musique, traditionnellement rencontrées dans les confréries soufies des pays du Maghreb. Avec les 7 danseurs, Ismaël recrée cette structure humaine construite avec ses rites et ses codes pour y révéler la sensibilité et la sensualité du corps masculin. C’est une cérémonie à leur image que les artistes créent, où émergent des rituels inscrits dans un espace sacré empreint de leurs références culturelles propres et ancré dans l’histoire du chorégraphe.

Le sacre de Lila est un projet très personnel que le chorégraphe franco-marocain-canadien Ismaël Mouaraki imagine depuis de nombreuses années. L’idée est née de ses souvenirs d’enfance au Maghreb, révélant ainsi son lien profond avec le Maroc et le monde arabe, s’entremêlant avec des évocations de la France qui l’a vu naître et du Québec qui le regarde vieillir. Trois territoires, ancrés et imprégnés dans son corps.

Cette œuvre est très symbolique : elle souligne les 25 ans d’immigration d’Ismaël Mouaraki et les 20 ans de sa compagnie Destins Croisés. Une célébration du chemin accompli et du parcours profondément humain qu’il souhaite aujourd’hui partager.

 

À PROPOS DE LA COMPAGNIE

Toute la philosophie de Destins Croisés réside en son nom. Fondée en 2003 par le chorégraphe et danseur français-marocain-canadien Ismaël Mouaraki, la compagnie de danse montréalaise Destins Croisés rassemble cultures urbaines et arts de la scène contemporaine dans des fresques chorégraphiques qui questionnent l’individu, la société et leurs enjeux sociaux et culturels. Si la philosophie et la vision de la compagnie sont indissociables de son chorégraphe, de son histoire personnelle et de ses racines en danses urbaines, c’est en s’entourant d’une équipe de collaborateurs et d’interprètes talentueux aux expertises multiples qu’Ismaël donne vie à ses œuvres originales et hors-normes. Les créations de Destins Croisés explorent le métissage des genres, des individualités et des physicalités hybrides, pour rejoindre l’essence même du corps dansant, dans une volonté de briser toutes les frontières sociales, culturelles et artistiques, en plus de créer avec ce qui différencie. Ismaël Mouaraki transpose cette fusion dans ses œuvres, et bouleverse constamment son esthétique en croisant les danses urbaines avec les formes multiples du langage contemporain (slam, cirque, vidéo, théâtre) dans des univers chorégraphiques intenses, physiques et organiques. L’identité et l’altérité y sont des thèmes récurrents, traduisant un goût prononcé de composer avec des individus dont l’identité s’est forgée par leur bagage culturel, social et artistique. Dans son univers, chacun, chaque forme d’art, chaque démarche a sa place. 

 

 

 

Présenté en
collaboration avec