Des souris et des hommes

Théâtre

Production : Duceppe | Texte : John Steinbeck | Mise en scène : Vincent-Guillaume Otis | Traduction : Jean-Philippe Lehoux | Avec : Benoit McGinnis, Guillaume Cyr, Nicolas Centeno, Marie-Pier Labrecque, Martin-David Peters, Luc Proulx, Gabriel Sabourin, David Laurin et Jean-Sébastien Lavoie

George et Lennie rêvent. De liberté, de prospérité et d’un peu de bon temps. Inséparables, ils voyagent de ferme en ferme, travaillant dur afin de réunir assez d’argent pour réaliser leur projet : posséder leur propre terre, élever des lapins et goûter un bonheur tranquille. George, débrouillard et protecteur, veille depuis toujours sur Lennie, son ami simple d’esprit. Pourvu d’une force herculéenne, Lennie aime caresser tout ce qui est doux de ses mains redoutables. Dans cette vie de misère, de labeur et de survie, où prime généralement le chacun pour soi, George et Lennie comptent l’un sur l’autre. Ils se heurteront, malgré cela, à une cruelle fatalité.

 

Chef-d’œuvre de la littérature américaine, tragédie simple et puissante qui dépeint l’humanité à son état brut, Des souris et des hommes de John Steinbeck figure parmi ces grands classiques qu’il importe de revisiter. De nombreuses fois adapté pour la scène, le cinéma et la télévision, le texte vivra dans une langue vive et fulgurante grâce à une nouvelle traduction signée Jean-Philippe Lehoux. Alors que le mythe du rêve américain continue de produire son lot de démunis et de laissés-pour-compte, cette fable intemporelle sur l’amitié et la quête de liberté trouve toujours écho aujourd’hui.

 

CE QUE LA PRESSE EN A DIT...
« Le rôle de Lennie est joué par Guillaume Cyr; il est vraiment bien campé, ce personnage extraordinaire […] C’est une grande pièce de théâtre qui vaut le déplacement »
– Francine Grimaldi, ICI Première
« La première main d’applaudissements se fait en l’honneur de Jean-Philippe Lehoux, qui a réalisé une traduction juste et une adaptation québécoise réaliste du texte […] Continuons avec la distribution : un sans-faute. Du casting au jeu, on s’attache, on les comprend, on les déteste. »
-
Charleyne Bachraty, Les Artszé

 

Vendredi 21 février 2020 | 20 h 
Régulier : 54,50$
Étudiant : 44,50$
Privilège : 50,50$
Salle Desjardins
Présenté en
collaboration avec
Test E