Des arbres

Théâtre

Production : La Manufacture • Texte : Duncan MacMillan • Traduction : Benjamin Pradet • Mise en scène : Benoît Vermeulen • Distribution : Maxime Denommée et Eveline Gélinas

Un couple dans la trentaine attend patiemment dans la file d’un IKEA. Lorsqu’il avance l’idée d’avoir un enfant, elle semble prise au dépourvu. Ils repartent du magasin les mains vides, mais avec un paquet de questions. En ces temps d’austérité, d’incertitude politique et de changements climatiques, est-ce vraiment une bonne idée de mettre quelqu’un au monde? D’un autre côté, la race humaine se reproduit depuis 7500 générations sans trop se poser de questions… Que risquent-ils de détruire en premier, la planète ou leur relation de couple?

 

Dans ce texte drôle et attachant, Duncan Macmillan aborde la question de la responsabilité sociale et aussi celle d’une relation amoureuse entre deux personnes, imparfaites bien sûr, mais profondément humaines. Des arbres, c’est avant tout une histoire d’amour, avec ce tout ce qu’elle peut comporter de remises en question, d’engagement et d’abandon.

 

Créée en 2011 par la compagnie Paines Plough à Londres, Des arbres (Lungs) se méritait dès lors le prix de la meilleure nouvelle pièce aux « Off West End Awards » et aux « CBS Outstanding Drama Awards ». Dans cette pièce traduite par Benjamin Pradet, Sophie Cadieux et Maxime Denommée sont dirigés par Benoît Vermeulen, qui a mis en scène de nombreuses productions pour le Théâtre Le Clou, compagnie dont il est l’un des directeurs artistiques.

 

Samedi 3 février 2018 | 20 h 
Régulier : 36$
Étudiant : 26$
Salle Desjardins
Présenté en
collaboration avec